.

Sadikou OUKPEDJO

Biographie

Sadikou OukpedjoSadikou OUKPEDJO
Né en 1975 à Kétao au Togo
Vit et travaille à Abidjan, Côte d’Ivoire

Dès sa 2ème année d’école primaire, Sadikou Oukpedjo est embauché par ses instituteurs. « Mes maîtres avaient remarqué que je dessinais bien, alors ils me faisaient dessiner les cartes de géographie ou les organes du corps humain, pour que l’on s’en serve dans les classes. Je copiais en plus grand et ça m’a permis d’affiner mon sens du portrait » raconte l’artiste.
En 1998, Sadikou intègre l’atelier de l’artiste Paul Ahyi à Lomé au Togo où il travaille essentiellement la sculpture sur bois et la céramique. Il commence à peindre en marge de son travail de sculpteur et multiplie les expérimentations avec d’autres matières et d’autres supports : dessins dans de vieux livres, portraits sur des anciens miroirs…

Lire plus sur sa biographie

En 2010, il s’installe à Bamako, où il fréquente l’atelier de l’artiste béninois Ludovic Fadaïro. La guerre au Mali le motive à rejoindre en 2013 Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire où il se consacre surtout à la peinture.
Au retout de la Biennale de Dakar en 2014, la commissaire d’exposition camerounaise remarque son travail et présente l’artiste à la galerie Cécile Fakhoury, qui présente ses œuvres à 1 :54 Contemporary African Art Fair 2014 à Londres-
En 2015, son travail est exposé pour la première fois à Lagos dans l’exposition « Platform » présentée par la galerie Art Twenty One. La même année, il participe à une résidence artistique à la Fondation Blachère.
En 2016, la Galerie Fakhoury présente son travail dans l’exposition individuelle « Anima » et dans le OFF de la 12ème Biennale de Dakar. A la fin de cette année, il participe à une résidence artistique au Tread – Tambacounda de la Josef & Anni Albers Foundation et à l’espace La Vallée à Bruxelles.
En 2017, ses œuvres sont présentées à Art Paris Art Fair au Grand Palais et à la 1 :54 Art Fair à Londres et en 2018, il est sélectionné au programme de résidences de L’Institut Français à la Cité des Arts de Paris.
La OOA Gallery présentera ses œuvres pour la 1ère fois à la Art X Lagos Fair (Nigéria) en novembre 2018 et le mois suivant lors de l’exposition « Fusion » dans sa galerie de Barcelone (Sitges) aux côtés des nouvelles œuvres d’Aboudia. Lors de cette exposition l’artiste interroge les notions d’origine et de métamorphose entre l’animal et l’homme. Lors de la Fête du Tabasqui, Sadikou fût fortement touché par le regard inquiet des animaux. Ce sentiment alimente sa recherche autour des différences homme-animal, le menant à la conclusion que, tout comme l’homme, l’animal possède une conscience et ressent la peur, la joie, la souffrance….

Actuellement, les œuvres de Sadikou Oukpedjo se retrouvent dans plusieurs collections prestigieuses, notamment le Musée Mohamed VI, la Fondation Blachère, la Fondation Luciano Benetton, la Fondation Gervane et Matthias Léridon...

Expositions individuelles

2016
- “Anima” – Cécile Fakhoury Gallery – Abidjan, Ivory Coast

Expositions collectives

2018
- “Fusion” – OOA Gallery – Barcelona, Spain
- Art X Lagos – OOA Gallery – Lagos, Nigeria
- “Des Hommes et des Totems” – Le Manège Gallery – Dakar, Senegal

2017
- 1:54 Contemporary African Art Fair – Cécile Fakhoury Gallery – London, UK
- Art Paris Art Fair – Cécile Fakhoury Gallery – Paris, France

2016
- 1:54 Contemporary African Art Fair – Cécile Fakhoury Gallery – London, UK
- “Une collection particulière” – Cécile Fakhoury Gallery – OFF Biennale - Dakar, Senegal

2014
- “Paintings” – Babla Bar Hippodrome – Bamako, Mali
- 1:54 Contemporary African Art Fair – Cécile Fakhoury Gallery – London, UK
- “Dans les rues d’Abidjan” – Louisimone Guirandou Gallery – Abidjan, Ivory Coast
- “Platform” – Art Twenty One – Lagos, Nigeria
- Dak’Art OFF – Djoloff – Dakar, Senegal
- Koffi-Yao Gallery – Abidjan, Ivory Coast

2013
- Blabla Bar Hippodrome – Bamako, Mali
- African Art Yaya Gallery – London, UK
- Institut Français – Bamako, Mali
- 17ème edition Festival Arkadi – Institut Français – Abidjan, Ivory Coast

2012
- “Le cri silencieux” – Goethe Institute – Bamako, Mali
- Dak’Art OFF – Galerie Atiss – Dakar, Senegal

2010
- Cinquantenaire de l’Indépendance – Radisson Blu – Bamako, Mali

2005
- Ambassade de France – Lomé, Togo
- King Wood Art Collective – Amsterdam, The Netherlands
- Association Togolaise des Artistes Plasticiens (ASTAP) – Lomé, Togo

2003
- Centre Culturel Français – Lomé, Togo
- Festival Coris Arts – Grand Popo, Benin

2002
- Centre Culturel Français – Cotonou, Benin

Résidence d’artistes

2018 – Institut Français – Cité des Arts – Paris, France
2016 – Tread – Tambacounda – Josef & Anni Albers Foundation
2015 – Fondation Blachère

Collections

- Blachère Foundation – France
- Museum Mohamed VI – Morocco
- Luciano Benetton Foundation – italy
- Gervane and Matthias Léridon Foundation – France

Sylvain Sankalé - Critique d'art - Dakar (Sénégal)

LA RUADE DU CENTAURE

Son travail fait une ébouriffante synthèse entre CHAGALL et PICASSO, sans être, évidemment, ni l’un, ni l’autre.
Les artistes, parfois non sans raison, refusent d’être comparés à leurs grands anciens et pourtant, l’approche de ces questions par les neurosciences nous prouve que notre cerveau accumule des milliers d’images qui se superposent face à une nouvelle stimulation, pour donner une réponse immédiate, avant même que la conscience, le raisonnement et la déduction aient pu intervenir.
Et ce n’est pas faire insulte à Sadikou OUKPEDJO que de lui reconnaître le souffle et l’envergure de ces colosses de l’art occidental moderne.
A CHAGALL, celui du moins qui a laissé son empreinte dans mon cerveau, il a pris les cieux d’un bleu franc, les personnages qui semblent échapper à la pesanteur, alors même qu’ils empruntent au PICASSO de certaines périodes, la solidité et la charpente qui est la leur.
Mais on pourrait invoquer également le MICHEL-ANGE peintre du plafond de la Chapelle Sixtine, ou sculpteur de l’esclave rebelle du tombeau de Jules II !
L’œuvre de Sadikou OUKPEDJO n’a pas de territoire, ni de limite, elle ne se rattache à aucun de ces clichés sournois que l’on invoque en face d’un artiste africain, elle a l’univers entier –et même au-delà s’il se peut- pour enfoncer ses racines et déployer ses branches.
Les mots qui viennent à l’esprit empruntent au vocabulaire des mythologies gréco-latines, et donc à toutes les mythologies, et on imagine volontiers Atlas ou quelqu’autre géant, lorsque ce n’est pas tel centaure ou telle nymphe.
Mais cela pourrait tout aussi bien renvoyer au panthéon des dieux du Vaudou, GU, le dieu de la guerre, HEBIESO, celui de l’orage et de la foudre, de ceux qui chevauchent leurs proies et dont seule la transe permet de les séparer.
Cette œuvre, qu’elle soit peinture ou sculpture, puisque l’artiste a recours à ces deux techniques et qu’elles se confondent dans son ample geste créateur, étonne et surprend, par son indéniable puissance et par son souffle.
Il est vrai que l’artiste prend son art à bras le corps, l’aborde comme un lutteur dans un corps à corps vigoureux, parfois violent, dont l’un ou l’autre doit sortir vainqueur, nécessairement.
Et l’artiste nous incite à cette imagerie par un physique de colosse, une démarche assurée, une chevelure d’ogre, une voix de stentor, un rire énorme et un appétit de vivre toutes les vies qui se présentent à lui, et il y en a beaucoup.
Et tel ESHU, divinité intermédiaire entre l’homme et ses dieux, celui qui ouvre et qui ferme les portes, Sadikou OUKPEDJO nous invite à entrer dans son monde pour une expérience hors du commun dont nous ne sommes pas certains de sortir indemnes.
Mais ne sont-ce pas là de très belles blessures, toujours cruelles et souvent mortelles, que celles laissées par la foudre, en dehors comme au-dedans de nous-mêmes ?
Et pourtant, comme un contrepoint, un paradoxe impensable, cette œuvre dit toute la finesse et la mesure de l’artiste, tout à son aise dans une boutique de cristallerie précieuse, et qui par la sensibilité frémissante de son trait, exprime sans chercher la compassion et, moins que tout, la pitié, toutes les traverses et embûches d’une vie qui ne fut pas toujours facile.
Sadikou OUKPEDJO est resté un grand enfant fragile, qui nous dit très simplement toutes ses fragilités et les assume.
On est dérouté par cette grande douceur, cette attention aux choses et aux personnes, aux petits au moins autant qu’aux grands.
Et puis quelque part le jardin secret –et qui le reste- de cet apparent extraverti qui, à l’image de la seiche des profondeurs marines, nous jette son encre à la figure pour mieux nous échapper !
Et si cet ange au corps torturé, seul au milieu des nuées bleues, foudroyé par l’extase, la volupté ou par la douleur, qui se ressemblent tant, était le plus vibrant autoportrait de l’artiste ?

Sylvain Sankalé
20 novembre 2018
 

Œuvres proposées à la vente

. Sadikou Oukpedjo - Évasion - 2018 - 65cm H x 150cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Evasion---2018---65cm-H-x-150cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Divination - 2018 - 162cm H x 122cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Divination---2018---162cm-H-x-122cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Divination III - 2018 - 162cm H x 122cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Divination-III---2018---162cm-H-x-122cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Ange - 2018 - 162cm H x 122cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Ange---2018---162cm-H-x-122cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Divination II - 2018 - 162cm H x 122cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Divination-II---2018---162cm-H-x-122cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Point d'interrogation - 2018 - 162 x 162cm - Acrylic & pastels on canvas - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Point-dinterrogation-1---2018---162x162cm---Acrylic-and-pastels-on-canvas-_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Point d'interrogation II - 2018 - 158cm H x 151cm W - Acrylic & pastels on canvas - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Point-dinterrogation-2---2018---158cm-H-x-151cm-W---Acylic-and-pastels-on-canvas_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Têtée - 2018 - 140cm H x 100cm W - Acrylic and pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Têtée---2018---140cm-H-x-100cm-W---Acrylic-and-pastels-on-paper-_600x600.jpg
. Sadikou Oukpedjo - Transmutation - 2018 - 79cm H x 120cm W - Pastels on card - Contact for price - INFO
INFO images/stories/virtuemart/product/resized/bande-blanche-Sadikou-Oukpedjo---Miroir---2018---79cm-H-x-120cm-W---Pastes-on-paper_600x600.jpg

Vidéo

 

 


Social Media Share

Associations

Artsy logo  GGAC logo

Secure Payments

logo redsys 
logo vector caixabank

 

AGENDA

6/12 - 20/1/2019: Exposition "ANGELS" – ABOUDIA - Sadikou OUKPEDJO

Nous utilisons les cookies sur ce site afin d\'améliorer votre expérience utilisateur. Pour en savoir plus sur les cookies, consultez nos Mentions Légales. J'accepte les cookies de ce site :